28EME CONSEIL D’ADMINISTRATION DU FAFPA : Un budget de 6 718 067 891 Fcfa pour faire face aux défis de l’exercice 2020

28EME CONSEIL D’ADMINISTRATION DU FAFPA : Un budget de 6 718 067 891 Fcfa pour faire face aux défis de l’exercice 2020

Le budget du Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) pour l’exercice 2020 se chiffre en recettes et en dépenses à 6 718 067 891 Fcfa contre 7 011 105 140 Fcfa en 2019, soit un taux de régression de 4,18%.

Ce qui permettra au Fonds de réaliser 183 actions/plans et projets de formation tous secteurs confondus. Pour une meilleure gestion du plan de carrière du personnel, la structure est désormais dotée d’un nouveau cadre organique. C’est ce qui ressort les travaux de la 28è session du Conseil d’Administration, tenus le mardi dernier, à l’hôtel Sheraton.

Un nouveau cadre organique adopté pour une meilleure gestion du plan de carrière du personnel  

La 28ème session du Conseil d’Administration du Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) se tient dans un contexte particulier à cause de la pandémie du Coronavirus ou Covid19. Ainsi, pour la première fois, les Administrateurs se sont déplacés à l’hôtel Sheraton, mardi dernier 21 avril 2020, pour la tenue de cette session. Et dans la salle, les mesures barrières étaient vraiment respectées. Chaque Administrateur disposait d’un masque.

« Nous sommes réunis pour la première fois en cette circonstance hors des locaux du FAFPA. La raison est comme vous le savez, la gestion de la pandémie du Covid 19 qui nous impose à tous le respect des mesures barrières prises par les plus hautes autorités, en particulier la distanciation sociale et le port des masques.

Rendons grâce à Allah le Tout Puissant et très miséricordieux pour nous avoir permis de nous retrouver encore pour ce noble et légitime exercice en dépit du Covid19 », dira le Président du Conseil d’Administration, Monsieur Ousmane TRAORE, pour souhaiter la bienvenue au Directeur Général du FAFPA, Mohamed Albachar TOURE, et aux Administrateurs.

Cette session budgétaire se tient après la session budgétaire extraordinaire, tenue le 27 août 2019, qui a permis d’adopter un Plan d’action issu du programme d’activités pour l’exercice 2019. Sur la base d’un budget de 7 011 105 140 Fcfa approuvé, les dépenses exécutées au 31 décembre 2019 s’élèvent à 4 428 922 725 Fcfa, soit un taux d’exécution financière de 63,17% puisque la Direction Générale du FAFPA avait été confrontée à la mobilisation des ressources.

Voilà pourquoi, sur les 4 milliards Fcfa de la Contribution forfaitaire à charge de l’employeur (Cfe) annoncés, la Direction Générale a finalement encaissé au 31 décembre 2019 la somme de 1 150 000 000 Fcfa, soit un taux d’encaissement de 28,75%.

Malgré cette difficulté financière, le FAFPA a réalisé son programme d’activités pour l’exercice 2019. Cela a été rendu possible grâce au reversement des arriérées de la Taxe de Formation Professionnelle (TFP) de l’exercice 2018.

Ainsi, 74 actions/plans et projets de formations ont été réalisés sur un total de 80, soit un taux d’exécution technique de 92,50%. Le Président du Conseil d’Administration, Monsieur Ousmane TRAORE, a saisi de cette présente session pour féliciter le Directeur Général du FAFPA et toute son équipe pour cette performance.

Pour l’exercice 2020, le budget équilibré en recettes et en dépenses se chiffre à 6 718 067 891 Fcfa contre 7 011 105 140 Fcfa en 2019, soit un taux de régression de 4,18%.

Avec ce budget, le FAFPA compte réaliser plusieurs activités. Il s’agit de 183 actions/plans et projets de formation, tous secteurs confondus. Sans oublier des actions de soutien à la formation, notamment le suivi évaluation, la promotion, la communication et le partenariat.

La Direction Générale du FAFPA, poursuivra la mise en œuvre des projets et programmes en coopération. Il s’agit du Projet de développement des compétences et emploi des jeunes (PROCEJ) financé par la Banque mondiale et de la Convention de délégation de fonds et de mise en œuvre (CDFMO) de la composante MLI/022 du PIC III financée par la Coopération Luxembourgeoise (Lux Dev).

«Pour une réussite optimale des activités envisagées, le FAFPA s’adjoint d’un Plan d’action opérationnel d’intervention pour ajuster ses engagements au niveau des mobilisations des ressources annoncées. Dans le même ordre d’idée, une attention particulière sera accordée au plaidoyer en vue de la mobilisation effective desdites ressources ainsi qu’à la dotation du FAFPA de ressources propres et pérennes, toutes choses qui engagent les autorités de tutelle, le Conseil d’Administration et la Direction Générale du FAFPA », a insisté le Président du Conseil d’Administration.

Cette présente session a été aussi marquée par l’adoption du compte de gestion et du projet de cadre organique. Selon le Président du Conseil d’Administration, il s’agit d’un outil d’analyse, de clarté et d’envergure pour l’appréciation de la performance et de l’orthodoxie financière de gestion du FAFPA. Et surtout la gestion de carrière du personnel.

ABH Journal Aujourd'hui


Imprimer