Rapport de la Deuxième rencontre du Comité des Experts, Ouagadougou du 22 au 23 juillet 2019

Introduction

Dès sa création, et pour remplir sa mission de promotion de la formation professionnelle et de développement de la culture d’investissement dans les ressources humaines, le RAFPRO s’est engagé à favoriser des échanges d’expériences et de bonnes pratiques entre ses membres.

Au fil des ans, les membres ont ressenti la nécessité de disposer au niveau de chaque Institution et Fonds, d’un référent en vue de renforcer le Secrétariat Permanent dans la gestion technique du Réseau. Aussi, a-t-il été retenu, au terme de l’Assemblée Générale Extraordinaire de Cotonou novembre 2018 la mise en place du Comité des experts du RAFPRO qui a pour mission de :

  • la production de la documentation, support d’aide à la décision pour les AG et réunions du Bureau du RAFPRO ;
  • la production de la documentation au sein de chaque Institution et Fonds, à l’endroit du Secrétariat Permanent ;
  • la coordination et le suivi de la mise en œuvre des activités du Réseau au sein de chaque Institution et Fonds ;.

En prélude à la tenue de la 11e Assemblée générale du RAFPRO, les 24, 25 et 26 juillet 2019 à Ouagadougou, le Comité des Experts du Réseau s’est réuni les 22 et 23 juillet 2019 pour préparer les documents de travail de l’AG.

  1. Cérémonie d’ouverture

Monsieur Blaise Oscar ILBOUDO, Président du Comité des Experts du RAFPRO, a exprimé sa profonde gratitude à l’endroit des autorités burkinabé pour les facilités accordées à la tenue de la réunion du comité des experts. Il a formulé une mention spéciale à l’endroit de Monsieur KABORE Issiaka, Directeur Général de FAFPA.

Dans son mot introductif, Monsieur Issiaka KABORE, Directeur Général du FAFPA Burkina a souhaité la bienvenue aux participants. Il a exhorté les experts à accorder plus d’attention à l’examen des documents qui seront soumis à l’AG.

  1. Objectifs de l’atelier

La rencontre vise à :

  • Passer en revue les documents de travail de la 11e Assemblée générale du RAFPRO;
    • Rapport d’activités 2018 ;
    • Projet de budget prévisionnel 2019 ;
    • PV et Rapport Général de la 4è AGE ;
    • Plan de formation.
  • Echanger sur les thèmes de l’AG et des communications diverses :
    • Mise en place de la démarche qualité dans les institutions et Fonds de Financement du RAFPRO ;
    • Problématique du Financement de la Formation professionnelle : quel modèle pour la pérennité et la durabilité des Fonds.
  1. Déroulement des travaux
    • Amendement du Rapport d’activités 2018.

A la demande du Président de séance, un membre du comité des experts a procédé à la lecture page par page du contenu  du rapport d’activités 2018 proposé par le Secrétariat Permanent.

Cet exercice a permis aux experts du RAFPRO de formuler des observations de forme et  un certain nombre d’observations de fond à savoir :

  • scinder le rapport en deux documents différents,  un rapport technique et un rapport financier et chaque rapport doit être signé par son auteur ;
  • Détailler dans le rapport technique les grandes innovations notamment la relecture des statuts et le règlement intérieur du réseau ;
  • Le fonctionnement du Secrétariat permanent gagnerait à être mentionné sur le rapport. 
  • Apporter les raisons qui ont permis la non-exécution des certaines activités planifiées ;

Cependant, le Secrétaire permanent a apporté quelques clarifications notamment sur la fonctionnalité du Site web où il a demandé aux experts d’envoyer des contenus à l’administrateur du Site pour permettre son actualisation.

  • Amendements du projet de budget prévisionnel 2019

Les travaux portant  sur les amendements du projet de budget prévisionnel 2019 ont consisté à  la lecture page par page. Des observations de forme ont été apportées par les participants et consignées dans le document.

Ainsi, le comité des  experts a formulé un certain nombre d’observations de fonds notamment la révision des libellés des opérations telles que « transferts de fonds » de façon à les rendre plus explicites sur les aspects de mobilisation de ressources.

Les experts ont choisi de ne pas toucher à la rubrique du budget parce que ne disposant pas, séance tenante, d’éléments d’appréciation pour déterminer les coûts.

  • Amendements du Plan de formation

Après lecture du Plan de formation,  des propositions ont été faites à savoir : la réactualisation du document en prenant en compte les besoins de formation du FDFP de la Cote d’ivoire et ceux de l’ONEMO du Congo.

Cependant, des remarques sont formulées sur l’absence de stratégies de mise en œuvre des formations retenues et d’indications précises sur le financement du Plan de formation.

Enfin, dans le souci de rationaliser le nombre de sessions de formation prévues pour 2019, le comité propose de retenir au moins trois sessions pour cette année : la formation des responsables de suivi et évaluation, la formation des responsables de communication et la formation des Top management en leadership et management stratégique.

  • Amendements du PV et du Rapport Général de la 4è AGE

La relecture des documents en plénière a permis de formuler un certain nombre d’observations de forme qui ont été partagées puis prises en compte dans le document final.  

  • Echanges sur les thèmes de l’AG

Les experts ont échangé avec le Président d’Honneur et le Secrétaire Permanent sur les modalités d’organisation de l’atelier et de la table ronde. Les résultats attendus des deux activités ainsi que leur déroulement ont été suggérés. 

  • Communications diverses

Quatre communications ont été faites par les Experts portant sur les expériences pays en matière de Financement de la Formation professionnelle. Il s’agit notamment des Fonds du Sénégal (3FPT et ONFP), du Centrafrique (ACFPE) et du Congo (ONEMO).

  1. Conclusion

Au terme de la réunion, les résultats ci-dessous ont été obtenus :

  • les documents de travail de la 11e Assemblée générale du RAFPRO à savoir le Rapport d’activités 2018, le projet de budget prévisionnel 2019, le PV et le Rapport Général de la 4è AGE et le Plan de formation ont été examinés et des propositions d’amendements suggérées ;
  • des expériences ont été partagées avec les différents participants. Il s’agit notamment d’expériences phares développées dans les différents pays du réseau ayant permis de mieux appréhender les questions d’ingénierie et de financement de la FPT.
  • La proposition faite de la mise en place d’une plateforme en ligne d’accès à la formation professionnelle pour tous et partout avec la technologie de VR et AV (réalité virtuelle) afin de relever les défis du coût et de l’accessibilité à la FPT des jeunes et des adultes.
  • Une visite de courtoisie du comité des experts a été effectuée auprès du Ministre Burkinabé de la jeunesse et de la promotion de l’entreprenariat des jeunes.

Imprimer