Le RAFPRO renforce la capacité opérationnelle des Agents des Services de Communication, Relations Publiques et Points en construction de plan de communication

Le RAFPRO renforce la capacité opérationnelle des Agents des Services de Communication, Relations Publiques et Points en construction de plan de communication

Du 10 au 13 décembre 2019, s’est tenue à Cotonou au Bénin, la formation des chargés de communication et des points focaux des Fonds et Institutions membres du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO) sur le module construction de plan de communication.

Dans le cadre de l’opérationnalisation de son plan de formation, le Réseau Africain et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO) a prévu au titre de son budget exercice 2019, le financement du renforcement des capacités du personnel des Institutions et fonds membres du RAFPRO. A cet effet, il a été retenu l’organisation d’une session de formation sur « la formation en plan de communication » à l’endroit des agents des services de communication et relations publiques et des points focaux des institutions et fonds membres du Réseau.

Pour la mise en œuvre de cette formation, le Fonds de Développement de la Formation Professionnelle Continue et de l’Apprentissage (FODEFCA) du Bénin a été désigné responsable de la mise en œuvre par le RAFPRO.  

L’objectif de cette formation était de renforcer les compétences des chargés de communication et relations publiques et points focaux des Institutions et Fonds membres du RAFPRO en construction et mise en œuvre d’un plan de communication.

De manière spécifique il s’agissait de contribuer à améliorer les capacités des agents des services de communication et relations publiques et les points focaux, de donner aux bénéficiaires les outils en vue de l’optimisation de l’investissement en communication et assurer une meilleure visibilité des Institutions et Fonds de formation professionnelle.

Le déroulement de cette formation a été marqué par la cérémonie d’ouverture présidée par le Secrétaire Exécutif du FODEFCA. Dans son allocution, il a d’abord souhaité la bienvenue aux participants avant de les convier à être attentifs et faire bon usage des nouvelles compétences acquises au cours de la formation. Il a également, au nom du Président du RAFPRO Monsieur Lawal Abdou DJERMA, rappelé l’engagement du Réseau à toujours investir dans le capital humain des Institutions et Fonds. Puis, il a déclaré ouverte la session de formation.

La formation a été animée par Monsieur Francis KUADJO, Consultant en communication. Le programme tel que présenté à l’entame de la formation a été amendé par les participants.  Ainsi, le premier module a été consacré aux rappels de la fonction et du mandat du chargé de communication. On retient que le chargé de communication est une interface entre les acteurs internes et externes. Il ne travaille pas en vase clos.

Les différentes étapes d’élaboration d’un plan de communication ont été passées en revue qui sont entre autre: Le diagnostic : où en est la communication de mon institution ? Les objectifs : qu’attendons-nous de la communication ? Les cibles et les messages : à qui nous voulons parler et qu’avons-nous à leur dire ? Les axes créatifs : comment le dire pour faire agir ? Les outils : quel dispositif sera le plus pertinent ? Le planning : comment communiquer au bon moment ? Le budget : comment évaluer l’investissement ? A ceux-ci s’ajoutent aussi la stratégie de communication qui doit répondre aux questions suivantes : Qui ? Où ? Quoi ? Comment ? Quand ? Pourquoi ?

Ainsi, le projet de plan d’actions de communication se décline autour des quatre (04) axes stratégiques suivants :  

  • Améliorer la visibilité du RAFPRO,
  • Informer les différentes cibles sur les enjeux de la formation professionnelle,
  • Fédérer l’ensemble des fonds et institutions autour des orientations stratégiques du réseau,
  • Consolider le positionnement du RAFPRO au plan africain et international.

A partir de ces axes, un plan d’actions budgétisé a été élaboré. Au cours de la formation, les participants se sont également exercés à différentes techniques de rédaction : communiqué de presse, revue de presse, constitution de press-book, de fichier de presse, de dossiers de presse, etc.

La formation a servi également de cadre d’échanges et de partages d’expériences aux participants sur les stratégies de communication menées dans les Institutions respectives. Aussi, pour faire face à l’évolution des métiers et garantir le professionnalisme et la compétitivité, la formation continue des agents demeure-t-elle une importance capitale pour toute structure.

Les participants ont tenu à remercier le RAFPRO pour ses efforts pour le renforcement de capacités du personnel des Institutions et Fonds.

A la fin de la formation, les participants ont formulé des recommandations :

  • La poursuite des formations du personnel des Institutions et Fonds ;
  • Une meilleure adaptation des délais de formation au contenu sollicité ;
  • La participation des chargés de communication aux différentes Assemblées Générales du RAFPRO en vue d’un meilleur relai de l’information au plan interne et externe ;
  • La facilitation des échanges et visites d’expériences entre les différentes Institutions et Fonds membres.

D’une manière générale la mission de formation s’est bien déroulée. Le caractère pratique ainsi que la disponibilité des chargés de communications des autres institutions et fonds et les échanges fructueux qui en sont découlés ont permis un grand succès à ladite session de formation.

COM-FAFPA MALI

 


Imprimer