Bamako réunit les experts de l’UEMOA en mai 2016

Bamako réunit les experts de l’UEMOA en mai 2016

En prélude à la 7ème conférence du cadre de concertation des ministres en charge de l’Emploi et de la Formation professionnelle de l’espace UEMOA, prévue en novembre prochain à Bamako, les experts en charge de la problématique  se sont réunis du 17 au 19 mai à Bamako pour baliser le terrain. C’était du 17 au 19 mai 2016 au Grand  hôtel de Bamako. 

Cette première réunion des experts en vue de la préparation de la 7ème conférence du cadre de concertation des Ministres en charge de l’Emploi et de la Formation Professionnelle de l’espace l’UEMOA était présidée par le Ministre de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mahamane Baby, en présence de plusieurs spécialistes en la matière. 

La rencontre visait entre autres objectifs :

  • faire un état des lieux de la mise en œuvre des décisions et recommandations de la dernière conférence tenue à Abidjan en 2015;
  • valider le thème de la conférence des ministres qui se tiendra en novembre 2016 à Bamako ;
  • élaborer les projets de documents techniques pour la conférence des ministres et le projet de déclaration de Bamako ;
  • élaborer le rapport de la rencontre des ministres avant la conférence. 

Le thème retenu pour la circonstance est : le partenariat public-privé dans l’enseignement technique et professionnel comme levier des insertions des jeunes contre le terrorisme et la radicalisation.

Le Secrétaire Permanent de l’UEMOA, Monsieur Didier Maixent Diego, a rappelé que l’espace UEMOA a fait une énorme avancée dans la problématique de l’emploi des jeunes. Mais il reconnaît cependant que beaucoup reste à faire. Avant d’ajouter que cette réunion est celle de la confirmation de la crédibilité de l’espace UEMOA pour son engagement en faveur de la résolution des questions d’emploi des jeunes.

Monsieur Drissa BALLO, Coordinateur du Projet de Développement de Compétence et Emploi des Jeunes (PROCEJ) et également point focal de l’UEMOA au Mali, a abondé dans le même sens : «Les attentes de l’UEMOA sont nombreuses sur la question de l’emploi des jeunes, mais le chemin est encore long car beaucoup reste à faire pour relever le défi en comblant les attentes de l’espace».

«Nous avons un seul ennemi commun, c’est la pauvreté et l’oisiveté des jeunes, si rien n’est fait pour une éradication pure et simple du mal, nous risquerons de fabriquer notre bombe à retardement», a dit de son côté M. Richard Walther, expert consultant à l’UEMOA.

Pour sa part, le Ministre de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Monsieur Mahamane Baby, a remercié tous les participants à cette réunion du cadre de concertation, en prélude à la préparation de la conférence des ministres de l’Emploi de l’espace UEMOA, qui se tiendra à Bamako en novembre prochain.

Par ailleurs, le Ministre Baby a affirmé qu’il va assumer les responsabilités qu’il incombera dans la résolution du chômage des jeunes en Afrique en général, et en particulier au Mali.

«Non seulement, nous voulons un emploi décent pour les jeunes, mais durable également, afin de résoudre la question de l’emploi à la virgule près. Nous sommes conscients de la teneur de l’emploi et le gouvernement a pris l’engagement de s’atteler à la question», a-t-il déclaré.

Il est à noter que les Etats-Unis d’Amérique ont offert 63 millions de dollars au Mali pour la résolution de cette épineuse question d’emploi des jeunes.

Source : Le Reporter, Ousmane DIAKITE

 


Imprimer